Jour de neige avec Moïse

Neige

Février 2018, « Jour de neige avec Moïse », Marion Renault, animatrice ENQUÊTE

Moïse et le grec

 

C’est sous la neige que j’arrive à l’Ecole Beauregard, située dans le 2eme arrondissement de Paris. Je rejoins Blaise pour assister à son atelier pour la première fois et je me dis que j’ai bien mal choisi mon jour : il neige à gros flocons, les enfants risquent d’être plus absorbés par ce qu’il se passe dehors que par l’atelier. Que nenni ! Alors que nous montons les escaliers vers la salle, tous ont l’air, d’une part ravis de voir Blaise, de l’autre contents de se mettre au chaud pour assister à l’atelier.

Lire la suite

photo zèbre

« Et moi, je suis un Zébreu alors ? »

Février 2018, « Et moi, je suis un Zébreu alors ? », Tasnime Pen Point, chargée d’étude, association ENQUÊTE

Lire la suite

«Un caddie pour aborder symboles religieux et laïcité »

Caddie de course

Octobre 17 – «Un caddie pour aborder symboles religieux et laïcité » – Marion Renaut, animatrice ENQUÊTE

Rendez-vous donné par Lou à 14h55 devant l’école Saint-Maur. Nous arrivons en même temps, dans une synchronisation presque parfaite. Pas le temps de m’inquiéter de savoir si je vais la reconnaître ou non, quand je vois au loin une personne arriver avec un caddie de course à roulettes plein à craquer, je me dis tout de suite « C’est une animatrice ENQUÊTE ! ».

Lire la suite

“La cocotte de la laïcité”

Cocotte en papier

Septembre 17 – «La cocotte de la laïcité » – Anaël Honigmann, coordinatrice des ateliers ENQUÊTE

La ville de Mulhouse organise régulièrement des semaines de « classe de ville » lors desquelles les élèves se retrouvent hors de l’école pour rencontrer des associations, des Lire la suite

“J’ai assisté à mon premier atelier ENQUÊTE”

Charenton

Juin 17 – «J’ai assisté à mon premier atelier ENQUÊTE » – Mabrouck Rachedi, administrateur ENQUÊTE

Anaël puis Laurie m’avaient prévenu : le centre social « Le Paris des Faubourgs » peut être difficile à trouver. Muni de mon GPS, j’étais sûr de moi jusqu’aux abords de la rue Léon Schwarzenberg où une femme à vélo me dit qu’elle cherche vainement… le centre social. En suivant la rue circulaire, je médite sur l’ironie de donner le nom d’un célèbre chercheur à une adresse introuvable quand Maxence et Léo, perchés sur un arbre pour regarder des gamins de leur âge dans la cour de la maternelle, m’indiquent le chemin.

Lire la suite