Articles

Embrigadement : comment lutter ?

a

Qui sommes-nous ?

Une classe de 4e d’un collège du 12e arrondissement de Paris.

a

panocollege2

a

Lire la suite

Jours fériés et calendrier

a
Qui sommes-nous ?

5 jeunes : Dianké, Djeneba, Isma, Imenne, Meryem, classe de 4ème, 13 ans, elles se connaissent, elles sont dans la même classe.

 Jours fériés et calendrier2

Lire la suite

Laïcité au réfectoire

Réfectoire-lycée-Molière

Décembre 16 – « Laïcité au réfectoire » – Anaël Honigmann, animatrice ENQUÊTE

C’est parti pour deux heures en compagnie d’une soixantaine de lycéens de première d’un gros établissement de Seine Saint Denis ! Ils découvrent un réfectoire aménagé afin qu’ils puissent s’installer autour des tables par trois ou quatre. Objectif après cet après-midi : qu’eux-mêmes se fassent, avec l’aide de leurs professeurs, les ambassadeurs d’une meilleure compréhension de ce qu’est la laïcité auprès d’élèves plus jeunes.

Lire la suite

Le casher, c’est comme du bio ?

image bio

Octobre 16 – « Le casher, c’est comme du bio ? » – Alexandra Dellas, animatrice ENQUÊTE

17h40 au centre social Didot, dans le 14e arrondissement de Paris. Les enfants arrivés en premier n’en peuvent plus d’impatience : aujourd’hui, la séance n’a pas lieu au centre, mais à la salle de prière juive du quartier. Cette sortie, prévue depuis longtemps, va permettre aux enfants, mais aussi aux adultes accompagnateurs, de rencontrer le responsable de la salle de prière et de lui poser toutes les questions qu’ils veulent sur l’aménagement du lieu, les objets qui s’y trouvent et les pratiques qui s’y déroulent.

Lire la suite

Mais il est fou Abraham…

Rembrandt Abraham

Mai 16 – « Mais il est fou Abraham…» – Coline Pélissier, animatrice ENQUÊTE

Il est 18 heures au centre social Riquet, dans le 19ème arrondissement de Paris. Les enfants sont déjà là depuis une heure pour leurs devoirs. Ceux qui ont fini le plus tôt jouent dans la cour, les autres finissent d’apprendre une poésie ou d’étudier leur leçon de géographie avec l’aide d’un bénévole. L’atelier ENQUÊTE va bientôt commencer ; le plus difficile est de canaliser l’énergie de douze enfants surexcités et souvent très fatigués. Quoi de moins drôle à première vue qu’un atelier sur la laïcité en fin de journée pour des enfants de 9 à 11 ans ? On partait de loin ; le premier atelier avait suscité des « Oh non, pas encore la laïcité ! On en parle tout le temps à l’école ! », « Moi, je vais à l’école coranique. Je sais déjà tout, je n’ai pas besoin de rester. Je peux rentrer chez moi aujourd’hui ? ».

Lire la suite