L’ASSOCIATION ENQUÊTE

En 2010, interpelée par des questions de sa fille de 6 ans sur sa compréhension du religieux dans sa vie quotidienne, Marine Quenin se penche sur la question de l’enseignement des faits religieux à destination des plus jeunes. Convaincue que l’importance et l’urgence du sujet nécessitent l’implication d’acteurs divers et complémentaires -scolaire, universitaire, issus de la société civile…-, elle crée ENQUÊTE pour participer à la promotion de l’enseignement des faits religieux comme moyen d’éduquer à la laïcité.

ENQUÊTE en quelques dates :

  • 2010

    Création d’ENQUÊTE

  • 2011

    Animation des premiers ateliers

    2011

  • 2012

    Lancement du premier outil, le jeu pédagogique L’Arbre à défis

  • 2014

    Lancement du projet de recherche-action sur l’enseignement des faits religieux à l’école publique avec le GRSL (laboratoire CNRS-EPHE)

    1ère formation en Espé

    2014

  • 2015

    Agrément de l’Éducation Nationale

    ENQUÊTE lauréate de l’initiative présidentielle “La France s’engage”

  • 2017

    Lancement de l’outil numérique “Vinz et Lou – Laïcité et faits religieux”, qui a reçu une “mention spéciale” décernée par l’Observatoire de la laïcité

    2017

  • 2018

    Journée de réflexion Éduquer à la laïcité et aux faits religieux : quelles bonnes pratiques ?” & rédaction d’un livre blanc

    Soutenance de la thèse “Enseigner les faits religieux à l’école élémentaire : éduquer à la laïcité ? – Une étude des pratiques des professeurs des écoles (2013-2018)

  • 2019

    Colloque Enseignement des faits religieux & éducation à la laïcité. Des principes aux pratiques” à l’Espé de Caen

    Lancement d’une étude d’impact de la pédagogie ENQUÊTE sur les enfants en collaboration avec l’OCDE

    2019

  • 2020

    Renouvellement de l’agrément de l’Éducation Nationale

Le nom de l’association intrigue… Pourquoi « ENQUÊTE » ?

ENQUÊTE, parce que l’association propose aux enfants d’enquêter à la manière du chercheur qui s’efforce de comprendre le monde qui l’entoure, et, en passant par le jeu, les initie à la démarche de questionnement propre aux sciences humaines. Une enquête, comme une exigence de la pensée qu’il s’agit pour les plus jeunes d’acquérir à propos des faits religieux -qu’on parle de convictions religieuses, athées ou agnostiques-, objet d’étude à la fois sérieux et passionnant. De quoi développer chez ces citoyens en devenir le goût du questionnement, le réflexe de l’enquête et un rapport réfléchi au religieux. Et leur permettre, par là, de s’approprier ce principe essentiel qu’est la laïcité !

Retrouver le déploiement du travail d’ENQUÊTE au travers de ses rapports d’activités.