L’EXPERIMENTATION DANS LES YVELINES

Mobiliser, mesurer et modéliser pour déployer

Afin de poursuivre et d’amplifier son déploiement pour toucher, in fine, plus d’enfants, mais aussi de s’assurer de la pérennité de ses actions, ENQUÊTE souhaite identifier les modalités les plus porteuses de déploiement territorial et disposer de données quantitatives et d’arguments légitimes et fondés pour apporter la preuve de l’impact de son action sur les enfants. Pour ce faire, elle a initié en 2018 un projet expérimental sur un territoire à la fois symbolique, d’une taille et d’un profil pertinents pour le caractère reproductible et où les problématiques rencontrées sont identifiées ; à la suite des expériences menées à Trappes et aux Mureaux, le choix s’est porté sur la ville de Sartrouville, qui présente l’intérêt de constituer une circonscription unique mais aussi un territoire socio-économiquement mixte.

Le projet poursuit trois objectifs :

      • Mobiliser les différents acteurs éducatifs (à l’école et hors de l’école) pour viser un objectif ambitieux : toucher en deux ans entre 75% et 100% des enfants de 9-11 ans du territoire (soit près de 2 000 enfants).

      Dans le champ scolaire, il s’agit notamment de rassurer et donner envie aux enseignants de se saisir de l’enseignement des faits religieux pour éduquer leurs élèves à la laïcité. Et pour ce faire, de leur proposer une formation, un outillage et un accompagnement à la prise en main de cet enseignement, sur le modèle de ce qui a pu être mis en place à Trappes et aux Mureaux. Ce travail a été initié en collaboration étroite avec l’Inspection de circonscription.

      Dans les champs péri et extra-scolaires, ENQUÊTE travaille avec la municipalité, mais aussi avec les structures éducatives de la ville, pour former et accompagner les animateurs de temps péri et extra-scolaires. L’objectif est de permettre une continuité éducative autour de ces thématiques de laïcité, d’enseignement ou d’abord des faits religieux : il s’agit de favoriser chez ces professionnels la compréhension du cadre laïque et l’acquisition d’un positionnement professionnel pertinent.

      Afin de pouvoir capitaliser cette expérience et l’utiliser pour un déploiement pertinent sur d’autres territoires, le projet vise aussi à :

        • Modéliser ce déploiement: identifier les actions menées, les facteurs de réussite (acteurs et formes de collaborations, modalités, temporalités…), les étapes, mais aussi les difficultés et les erreurs pour en tirer des enseignements. Cette étude est menée à Sartrouville, en regard avec l’expérience menée à Trappes, et en collaboration avec le cabinet Odyssem, collectif d’entrepreneurs engagés qui accompagne le déploiement et l’essaimage de projets d’innovation sociale.
        • Mener une étude d’impact auprès des enfants (dans le champ scolaire) : identifier précisément les changements initiés par la pédagogie ENQUÊTE chez les élèves (et notamment une meilleure compréhension du monde, une relation apaisée et réfléchie à ces sujets et une compréhension positive et incarnée de la laïcité) pour éprouver les hypothèses défendues par l’association et affiner la pédagogie, en partenariat avec l’OCDE. Cette étude est menée dans 3 villes : Sartrouville, Trappes et les Mureaux.